Ressources Païennes

Forum - catalogue d'ouvrages traitant de la Wicca et du Paganisme
 
S'enregistrerAccueilRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Contes et Légendes - la Sagesse des Contes - Alejendro jodorowsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elune
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Contes et Légendes - la Sagesse des Contes - Alejendro jodorowsky   Mar 12 Aoû 2008 - 10:39

La Sagesse des Contes
Alejendro Jodorowsky



Présentation de l'éditeur
Depuis la nuit des temps, l'homme apprend à son prochain comment aimer, vivre, mourir et renaître. Ce savoir, cette invitation à l'éveil ne se transmettent pas forcément par de longs discours et des démonstrations, mais plutôt par des contes et des récits. En quatre-vingt-douze histoires commentées, dont une dizaine propres à cette nouvelle édition, Alexandro Jodorowsky, conteur hors pair, nous initie à la sagesse universelle, du soufisme à la Chine en passant par les aventures de Nasrudin, les histoires juives, ou encore l'Inde et le bouddhisme. Par-delà la diversité des écoles, c'est notre voie personnelle qu'il nous invite à tracer.

La table des matières
- Histoire Orientales et Soufies
- Les Histoires de Mulla Nasrudin
- Histoires Juives
- Histoire Hindoues
- Histoires Chinoises
- Histoires Taoïstes et Bouddhistes
- En guise d'Epilogue

Mon avis
La Sagesse des Contes d'Alejendro Jodorowsky est un livre... étonnant, passionnant, énervant, drôle, coquin, violent... Bref, un livre que je lirais et relirais avec plaisir, ce qui sans me vanter n'arrive pas souvent
(Je lis beaucoup et j'ai un sens critique très (trop) développé en ce qui concerne les livres...)!
Je dirais que c'est un livre qui permet d'aller à la rencontre de nos défauts, et de réfléchir de façon très simple à leur sujet, et surtout qui nous propose une piste de réflexion pour évoluer. Ce sont de vrais contes, que Jodorowsky est allé pécher à la source, ils ne sont pas inventés!

Un extrait, c'est un conte Soufis (les Soufis sont des pratiquants de la sagesse ésotérique de l'Islam) :
Citation :

Par une froide matinée, deux cavaliers chevau­chaient sur un chemin champêtre. L'un d'eux, qui était aveugle, laissa tomber son fouet. Il descendit de son cheval et, à genoux, palpa le sol à sa recherche. Il ne put le trouver, mais tomba sur un autre qui lui parut plus élégant, plus doux. Il enfourcha sa monture et poursuivit sa chevauchée.
L'autre cavalier, qui y voyait, lui demanda ce qu 'il avait cherché à terre. L'aveugle lui répondit : «J'ai perdu mon fouet, et j'ai mis pied à terre pour le chercher, je ne l'ai pas trouvé, mais j'ai trouvé cet autre qui est plus long, plus doux et plus flexible que le premier.» L'homme qui y voyait lui dit : «Jette-le ! Ce que tu tiens à la main n'est pas un fouet, c'est un serpent endormi par le froid !»
L'aveugle refusa de le jeter, persuadé que l'homme qui y voyait était jaloux de sa nouvelle cravache... Un peu plus tard, la chaleur du jour réveilla le serpent, qui mordit l'aveugle, l'empoisonnant.

Les soufis disent qu'il faut écouter ceux qui gardent ouverts les yeux de leur coeur.
La connaissance extraite de mots n'est que mots. La connaissance qui naît de l'expérience personnelle est réelle.
Le cavalier aveugle, symbole d'un homme intel­lectuel - mental plein, coeur vide -, cherche un concept fixe. Pour lui, le monde est ce qu'il croit qu'est le monde. Il cherche une vérité qui dans le fond est «sa» vérité.
Le cavalier qui voit, symbole de l'homme sage - mental vide, coeur plein -, approche le monde sans préjugés, l'acceptant tel qu'il est. Il ne cherche pas la vérité, mais l'authenticité.
(Pris sur le site de la Fnac)

Un autre, très pertinent, connu sous le nom des Contes du Mulla Nasrudin, est à la fois drôle, pauvre, riche, bref populaire dont se servent les maitres Soufis comme support iunitiatique au service de leur enseignements....

Citation :
Le mulla Nasrudin s'en était allé acheter un âne. La foire aux ânes battait son plein parmi la foule des paysans. Au milieu de ce tumulte, il entendit un quidam affirmer qu'il n'y avait là que des ânes et des paysans. Rien d'autre.
-Es-tu paysan toi-même? lui demanda le Mulla
-Moi? Non...
-Alors, ne m'en dit pas plus!" ironisa Nasrudin

Certaines personnes jugent le monde comme si elles n'en faisaient pas partie. Ce sont des outsiders. Elles dissent : "Le monde n'est pas moi. Je le juge. Je ne lui appartiens pas." Pourtant, comment ne pas en faire partie? Tout ce qui arrive dans le monde nous concerne.
(Pris sur un blog)



Ce livre se lit très vite, et on peut venir y piocher ça et là un conseils ou deux pour avancer...
Prix en poche : 8€...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contes et Légendes - la Sagesse des Contes - Alejendro jodorowsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contes et légendes de Bretagne
» Contes et légendes des chevaliers de la Table ronde
» Petits contes de sagesse à écouter
» Contes et Légendes d'Angleterre, Berry Pomeroy
» Contes et légendes normands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ressources Païennes :: Religions & Spiritualités :: Mythologies et Féérie :: Contes et Mythologies-
Sauter vers: