Ressources Païennes

Forum - catalogue d'ouvrages traitant de la Wicca et du Paganisme
 
S'enregistrerAccueilRechercherConnexion

Partagez | 
 

 La grande Déesse du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
elfie.p
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 37
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: La grande Déesse du Nord   Mar 5 Aoû 2008 - 18:44

La grande Déesse du Nord



Auteur : Régis Boyer
Ed. : BERG INTERNATIONAL
Prix : 18 €


Présentation :

Cet essai est une méditation sur le thème, courant dans tout le domaine indo-européen mais particulièrement bien documenté dans le Nord ancien, de la Grande Déesse, Déesse-Mère, Terre Mère ou Grande Mère. Notion complexe à souhait et qui repose sur de nombreuses ambiguïtés puisque si l'antériorité de la déesse à toute autre créature divine semble ne pas faire de doute, il est permis d'hésiter sur la valeur qui fonde sa prééminence. En milieu germanique, une première approche révèle l'existence de nombreuses figurations de cette déité, mais au collectif : Mères, qui sont peut-être un emprunt à la tradition celte, Nornes, qui mettent l'accent sur le côté fatidique de la notion, Dises, avec leurs valeurs de fertilité-fécondité et leur double expression guerrière et tutélaire du clan, Valkyries qui rassemblent des traits des Nornes et des Dises en accentuant la notion de mort, Vanes enfin, divinités curieusement bisexuées ou gémellaires. Après avoir étudié toutes ces manifestations de la Grande Déesse du Nord, l'ouvrage en propose trois figures fondamentales : Freyja, qui assume la double valeur amour-magie, Frigg, qui est l'épouse et mère en même temps que la maîtresse du destin et Skadi qui symbolise la libido, la violence cosmique et la mort dévoreuse de vie car la Déesse Mère est en effet aussi bien Déesse de Mort que de Vie.

A propos de l'auteur :

Régis Boyer, agrégé de lettres et docteur d'Etat, est professeur de langues, littératures et civilisation scandinaves à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et Directeur de l'Institut d'Etudes scandinaves de la même Université. Il a publié une vingtaine d'ouvrages relatifs à ces disciplines ainsi qu'une soixantaine de traductions du danois, de l'islandais, du norvégien et du suédois. Berg International a publié l'un de ses livres : Le monde du double, la magie chez les anciens Scandinaves et deux de ses traductions : Le livre des rêves de Emanuel Swedenborg et La saga de Hervor.

Extrait :

Mères, nornes, dises, hamingjur, valkyries, fylgjur, vanes, le tout sans majuscules : quelle richesse de dénominations, quelle variété d'angles, de prises de vues aussi. Disons a contrario que nous serions bien empêchés de créditer la masculinité d'autant de variantes, en tout cas dans le complexe mental que nous étudions ici. Il me semble bien que la Femme, la Grande Déesse est encore toute proches derrière les textes et documents de toutes sortes que nous examinons dès qu'il s'agit du Nord. Et qu'il est dérisoire d'ériger en valeurs absolues les principes « virils » qui régiraient prétendument cet univers. Une constatation me frappe : on voit très fréquemment, au hasard de nos sources, des déités masculines se déguiser (ou se métamorphoser, comme on vient de le dire de Loki) en femmes : ainsi d'Odinn dans l'histoire, que conte Saxo Grammaticus, où il s'attache à séduire Rinda : il « s'habille comme une jeune fille » ; ou Thorr dans la Thrymskvida de l'Edda poètique, que Loki convainc de se travestir en fiancée pour recouvrer son marteau volé ; ou du héros Helgi devenu « serve » pour parvenir à ses fins (Helgakvida Hundingsbana II, str.2) [...]
En revanche, rarissimes sont les cas inverses : les valkyries comme Brynhildr ou les héroïnes comme la Hervör de la Hervarar saga ok Heidreks konungs peuvent bien faire preuve de qualités viriles ou fournir des prestations martiales dignes d'un homme, elles ne se déguisent ni ne se laissent aller à se métamorphoser.
Récapitulons. Le travail d'archéologie mentale, en quelque sorte, auquel nous nous livrons reporte constamment, au delà des affabulations que nous osons dire récentes, à la figue primordiale de la Grande Déesse, ou Terre-Mère, ou Déesse-Mère ou Grande Mère.
Elle est, par définition vie, donneuse de vie et donc, en vertu d'une adéquation simple, régente de cette mort par laquelle elle reprend son bien.

Sommaire :

Introduction
Chapitre 1 : Ambiguïté et diversité fondamentales de la Grande Déesse
La Skirnisför
1) un mythe de fécondation
2) le hieros gamos ou mariage sacré
La femme amour/magie-naissance/mort
Androgynie, gémellité, asexualité
Chapitre 2 : une approche nord-germanique : des groupes de divinités au collectif
1 ) les mères
2) les Nornes
3) les dises
- Thorgerdr Hölgabrudr
- la hamingja
4) les valkyries
- la fylgja
5) les Vanes
Chapitre 3 : Visages de la Grande Déesse
1) Freyja
- présentation
- attributs : collier, sangliers, char tiré par des chats, forme de faucon
- localisation
- fonctions : amour, fertilité-fécondité (« don » : Gefjon, Jörd, Idunn), combat, guerre, mort, magie noire
2) Frigg
- présentation
- sa « cour »
- localisation
- fonctions : amour-libido, épouse-mère-gardienne du foyer, maîtresse du destin
3)Skadi
- présentation
- fonctions : côté libido, aspect violent et cosmique, une face mort : Hel
Conclusion : permanence d'une image et d'un thème

Avis :

C'est un livre très enrichissant et est une mine d'information.
Il montre notamment à quel point la notion de fertilité/fécondité est présente dans la mythologie nordique.
On en apprend énormément sur les 3 principales Déesses et tout ce qui fait résonance aux différents thèmes composant le féminin dans cette mythologie. Ce qui fait qu'en cours de lecture, on finit par avoir la confirmation que l'idée d'une tradition nordique à forte consonance masculine est totalement fausse et que le féminin est beaucoup plus présent qu'on pourrait le penser.
N'ayez pas peur du grand nombre de référence utiliser par l'auteur (référence à des sagas, mythes... ; ce n'est pas un universitaire pour rien :)), je n'en connaissais pas la moitié et ça ne pas empêcher de comprendre les idées qui étaient exprimés.
Ce livre est pour tous ceux et celles qui se passionnent pour le féminin, les représentations de Déesse et s'intéresse à la mythologie nordique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfie.p
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 37
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: La grande Déesse du Nord   Ven 8 Aoû 2008 - 16:57

Voici le n° ISBN pour complété la fiche : 2-911289-00-5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La grande Déesse du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~~ La Grande Déesse Mère ~~
» le retour de la grande Marche du Pardon Nord-Sud à Montréal
» Au louvre: La grande déesse, Mythologie de la fertilité
» Fusion Nord Pas-de-Calais - Picardie : votez pour le nom de la future grande région!
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ressources Païennes :: Religions & Spiritualités :: Paganisme :: Tradition Nordique-
Sauter vers: