Ressources Païennes

Forum - catalogue d'ouvrages traitant de la Wicca et du Paganisme
 
S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Mutus Liber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kamiko
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 42
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Le Mutus Liber   Mar 10 Juin 2008 - 12:58

NdK: Pareil que l'autre post, je doute qu'il soit à sa place ici mais je savais pas où le mettre...

Les alchimistes ont toujours eu un côté "occulte" assez important de par les siècles qu'ils ont traversé sans être outre mesure, inquiétés par l'inquisition, de par la place qu'ils occupaient auprès des rois et des seigneurs et de part la façon qu'ils avaient de cacher (encore une fois) leurs secrets sous des couches de symboles tous plus obscurs les uns que les autres.
Pourtant l'alchimie primaire à fini par donner la chimie actuelle qui, vidée de sa substance théosophique, est devenue une science tout ce qu'il y a de plus rationnel!

Il existe plusieurs ouvrages traitant d'alchimie et beaucoup de groupes ésotériques comme les Francs-Maçons se réclament (entre autres) les dépositaires de cette science ancienne. Qu'en est-il exactement, je crains que personne ne le sache jamais. Quoi qu'il en soit, parmi ces ouvrages, il en existe un qui est hautement méconnu et pourtant, qui pourrait englober la totalité des connaissances alchimiques de l'humanité:

Le Mutus Liber, le Livre Muet!

tel est le titre surprenant et abrégé du traité d'alchimie uniquement composé d'images que voici:



(Désolé de la qualité de l'image, n'ayant pas trouvé d'illustration de la couverture sur internet, je me suis résolu à scanner le mien...)

Il y a très peu de mots inscrits sur les planches du livre, qui sont au nombre de 15.
La page de garde contient un avertissement concernant l'auteur et le but de l'ouvrage qui, traduit du latin donne à peu près ceci:

"Le livre sans parole, dans lequel est toutefois présenté en figures hiéroglyphiques la totalité de la philosophie hermétique, sacrée pour Dieu miséricordieux et trois fois grand, s'adresse uniquement aux fils de l'art et le nom de son auteur est Altus."

Il faut voir que "uniquement" dans cette phrase est traduit du latin "solus" qui veut effectivement dire uniquement, seulement.
Mais peut être est ce que ce mot solus, est le génitif de "sol", le soleil, la partie de cette phrase prenant une tournure alors plus alchimique, donc alambiquée:

"..., s'adresse aux fils de l'art et du soleil"

Dès la premiere planche, on se heurte donc à plusieurs traductions possibles. Et encore, il ne s'agit que d'un texte, donc ne possédant pas trop de "couches" cachées ue celà!

La seconde planche qui contient une phrase latine est la dernière, notée quatorzieme planche, qui dit ceci:
Ora, lege,lege,lege,relege,labora et invenies
Prie, lis, lis, lis, relis, travailles et tu trouveras.

Conseil charitable et judicieux s'il en est, applicable à un grand nombre de sujets, pas qu'à l'Alchimie. Le nombre de fois que le mot "lis" est cité doit avoir une signification quant à l'ordre dans lequel il faut lire, justement, les planches, mais encore une fois ça reste un mystère. En tout cas pour moi, pauvre ignare que je suis...

Le "Livre Muet" fut publié en 1677 à La Rochelle par Pierre Savouret. Il n'y eut que très peu d'exemplaires édités et la plupart fut vendue sous le manteau. Il est dit que ce livre enferme la science des alchimistes depuis Hermès jusqu'aux alchimistes du XVIIème.
Le secret de la transmutation des métaux, quels qu'ils soient, serait inclue dans ces planches tellement cryptées que, même aujourd'hui, il est impossible de dire avec certitude ce qu'elles veulent dire.
Plusieurs interprétations ont été proposées, la dernière de Eugène Canseliet (dernier et peut être unique disciple de Fulcanelli, le mysterieux et célèbre alchimiste du XXème siècle) contient des commentaires ainsi que des approches qui sont censées permettre au profane d'entrer de plein pied dans le monde de la transmutation, sans pour autant dévoiler des secrets qui ne sont pas à la portée de tout un chacun...
Il fait le lien, notamment, entre la mutation des métaux et la mutation de l'âme. Est ce un conseil judicieux? Une fausse piste?

C'est un livre assez complexe et étrange, je vous conseille de l'acquérir si d'aventure vous le trouviez, afin que vous vous fassiez une idée sur son contenu. Et puis c'est un des rares livres qui ait une telle aura de mystère...
Ce que j'en dis ici n'est évidemment qu'une sorte d'introduction déstinée à présenter le bouquin dans son ensemble, mais que dire d'un livre composé uniquement d'images? J'en mets une planche plus bas afin que vous vous rendiez compte à quel point on touche là à la symbolique.
Et rien n'est plus insidieux que les symboles...
Ils changent au fur et à mesure des mentalités, ils évoluent et perdent le sens premier qu'ils ont pu avoir...
Le meilleur exemple et le plus proche de nos sensibilité est le pentacle. Combien de fois avez vous vu, dans les films, les reportages, les croyances populaires, ce symbole associé au Diable des chrétiens?
Demandez autour de vous aux gens, dans la rue, la plupart ne savent pas quelle en est la signification première, et pourtant... Elle n'a rien à voir avec une quelconque entité "Diabolique".
Il en va de même pour ce livre. Certains des symboles qui s'y trouvent ont pu évoluer dans le temps et la signification qu'ils avaient au XVIIème siècle n'est peut être pas celle qu'ils avaient à l'origine ni celle qu'on leur donne maintenant.

Il y a de fortes chances que ce savoir soit donc définitivement perdu aujourd'hui, mais qui sait...
Peut être qu'un Nicholas Flamel se dressera bientôt pour nous éclairer de ses connaissances dans l'art de la transmutation?



Kamiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mortisia
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 107
Localisation : sur le forum
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Le Mutus Liber   Jeu 22 Jan 2009 - 17:26

merci pour ces explications, celui-ci je ne connaissais pas du tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valiel
Lecteur Habitué
Lecteur Habitué
avatar

Féminin
Nombre de messages : 91
Localisation : Yvelines (78)
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Le Mutus Liber   Sam 21 Mar 2009 - 14:33

Merci pour ce post complet. Dis-moi, il est difficile à trouver non ? Je l'ai longtemps cherché, en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
kamiko
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 42
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Le Mutus Liber   Jeu 28 Mai 2009 - 8:19

Ouh là...

En fait, je l'ai déniché dans une bouquinerie à Nice... Il était coincé entre plusieurs livres d'illustrations, comme quoi le bouquiniste ne savait pas qu'il avait un trésor alchimiste chez lui... Wink

PAr contre, le trouver risque d'être assez ardu, effectivement...
Peut être sur un site d'enchère ou de troc, je ne sais pas...

EDIT: tiens regarde là:
http://shop.ebay.fr/?_from=R40&_trksid=p3907.m38.l1313&_nkw=mutus+liber&_sacat=See-All-Categories

Kamiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn
Lecteur en Herbe
Lecteur en Herbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Re: Le Mutus Liber   Jeu 20 Avr 2017 - 7:35

En voila un ouvrage intéressant ^^

Les 15 gravures sont trouvables sur le net soit en pdf soit en image.

Elles traduisent en image les opérations du Grand Oeuvre (création de la Pierre Philosophale).
Il faut préciser que pour les alchimistes, ce Grand Oeuvre est si important, si sacré qu'il ne peut être divulgué vulgairement. D'ailleurs, l'alchimie est une voie initiatique, c'est à dire qu'elle se vie plus qu'elle ne se dit.
Mais comme nécessité fait loi, les alchimistes doivent communiquer entre eux et lorsqu'ils le font c'est par ce qu'ils appellent la "langue des oiseaux". Cette langue est un langage codé qui se joue des sonorités, des lettres, des mots, des symboles, des mythes.
Exemple : une étape du grand oeuvre est la calcination de la matière, on l'appelle l'oeuvre au noir. Comme on calcine la matière on dit aussi qu'on la volatilise. Et s'il est question de volatile et de la couleur noire, les alchimistes parlèrent du corbeau. Ainsi, lorsqu'il est fait allusion à un corbeau, il est question de l'oeuvre au noir par calcination.

Par rapport à ce qui a été dit plus haut, je dirais que même si les Francs-Maçons ont des rites imprégnés d'alchimie (plus spéculative qu'opérative), je pense que les Roses-Croix mettent l'alchimie et l'hermétisme d'avantage en avant. D'ailleurs, les Noces Chymiques de Christian Rosenkreutz est un texte fondamental pour eux, or, ces noces chymiques sont bel et bien alchimiques.

L'on m'a offert il y a peu le livre L'alchimie et son livre muet d'Isaac Baulot qui contient une copie des gravures commentées par Canseliet.
Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est simple et agréable à lire pour le profane, comme tout livre traitant d'alchimie, il faut s'accrocher.
Cela dit, même si la lecture est difficile, la part de mystère qui se dégage et la beauté des planches peut surement se suffire à elle même dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mutus Liber   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mutus Liber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le «Mutus Liber», précis d’alchimie du XVIIe siècle, revient à la vie
» Conseils de lecture
» liber de coquina et tractarus en VO
» Pseudomonarchia Daemonum
» Connait-on ce livre :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ressources Païennes :: Esotérisme & Occultisme :: Traditions :: Alchimie et Traditions Initiatiques-
Sauter vers: